Le 600 du Havre : Fin des qualifications pour Paris-Brest-Paris au féminin : Le récit de Jean-Jacques

Le 600 du Havre : Sylvaine & Emmanuelle

0018 600 havre 16 Juin 2015, dernier acte des brevets qualificatifs Paris Brest Paris. Nous avons rendez-vous à ROUELLES  pour participer au 600 organisé par Michel LINDET. A l'entrée d’HARFLEUR, une voiture me double et ralentit : je reconnais Sylvaine et Pascal qui semblent hésiter sur l'itinéraire à prendre : Je leur fais un petit signe pour les inviter à me suivre jusqu'au lieu de départ. A 4h30 du matin, Michel arrive avec son épouse.  Alors qu'il déplie la table de camping qui lui sert de bureau, on aperçoit dans le coffre de sa voiture les gâteaux de riz et les litres de café qui feront notre bonheur tout le long du parcours. Un quart d'heure avant le départ fixé à 5h00, alors qu'une vingtaine de cyclos s'affairent autour de leur vélo et que je commence à m'inquiéter de l'absence d'Emmanuelle & Gilles, le portable de Bruno sonne : petit problème d'allumage matinal, ils auront une 1/2 heure de retard. Nous en profitons pour échanger avec Michel qui nous confirme que ce BRM sera bien son dernier en tant qu'organisateur. Vers 5h20, Emmanuelle & Gilles débarquent et essuient quelques vannes potaches pour bien enfoncer le clou. Un quart d'heure plus tard, c'est un groupe au complet composé de Sylvaine, Emmanuelle, Pascal, Gilles, Bruno & Denis qui s'élance de jour sous un soleil naissant le long des rives de la Seine.

Voir toutes les photos

0035 600 havreLa première matinée s'annonce sous les meilleurs auspices : vent plutôt favorable, relief pas trop exigent. Une première courte halte est observée à DUCLAIR pour enlever les vêtements devenus superflus. Apres avoir passé 0043 600 havrela première difficulté à SAINT MARTIN de BOSCHERVILLE,  nous dévalons vers ROUEN que nous traversons rapidement par de petites rues avant de s'en extirper en direction de l'ANDELLE que nous franchissons à PERRIERS. Au premier pointage de LYONS la FORET, nous croissons des cyclos qui participent à un autre BRM. Nous restons une bonne 1/2 heure en terrasse pour profiter pleinement du soleil avant de mettre le cap  sur le VEXIN et retrouver la SEINE à BONNIERES. Le soleil prenant de la force, on opte pour des ravitaillements courts & fréquents. Nous retrouvons Michel à ANET sur une allée ombragée à proximité du château. Nous faisons la fête aux gâteaux de riz et au café avant de reprendre la route pour la vallée de L'EURE que nous rejoignons à Nogent-le-Roi et quittons à MAINTENON en direction de la BEAUCE. A 19heures après 270Kms, nous décidons d'arrêter à ANNEAU pour se ravitailler et manger. Nous profitons des nombreux bancs présents sur la place du centre ville pour nous installer. Emmanuelle & Sylvaine semblent satisfaites du déroulement de cette première journée et aucun signe apparent de fatigue ou de lassitude pour les copains du groupe. Jean-Luc, un ami cyclo ROUENNAIS, nous retrouve quelques minutes plus tard. Il nous confesse avoir connu de meilleurs moments et que dans ces conditions, il préfère rouler seul : nous connaissons sa grande expérience et sommes convaincus qu'il saura gérer. A 20Heures, au moment ou le soleil descend et rougit l'horizon, nous donnons nos premiers coups de pédales en plaine de BEAUCE  baudrier revêtu & éclairage allumé. Le vent de nord-est accompagne notre progression vers CHATEAUDUN. Des champs à perte de vue, peu d'abris et des rangées d'éoliennes qui témoignent de la présence fréquente du vent. 0063 600 havreDeux cyclos HAVRAIS nous rattrapent peu avant VOVES et décident de rester avec nous. A la tombée de la nuit, nous apercevons au loin  les lumières de la capitale du Dunois, promesse d'une pause café imminente. A 23Heures, nous retrouvons Michel et son épouse. Le vent ne semble pas avoir beaucoup fléchi et la fraicheur s'installe. Les vêtements les plus chauds sont enfilés et les thermos de café vivement sollicités. Nous quittons Michel qui se postera à CHATEAUNEUF en THYMERAIS. Il nous reste 275Kms à effectuer quand nous reprenons la BEAUCE en direction de LOGRON. Le vent est bien présent et froid. La succession de lignes droites en faux plats toujours à découvert nous font regretter de ne pas emprunter un relief accidenté plus propice à une meilleure montée en température. Pour  casser la monotonie et la lassitude qu'elle provoque, nous arrêtons une 1/2 Heures à Courville à l’abri du vent pour grignoter, boire, se reposer & surtout vanner. Il est 4h00 quand nous apercevons la voiture de Michel à la sortie de CHATEAUNEUF. La température continue à descendre et les boissons chaudes sont une aubaine. Chacun cherche la position idéale pour un micro-sommeil. Sylvaine & Emmanuelle s'enroulent dans une couverture prêtée  par Michel qui en profite pour faire quelques clichés qui provoqueront une véritable hilarité. 0065 600 havreNous remontons sur nos vélos à 4h30 sans les deux cyclos Havrais qui ont décidé d'effectuer une pause dodo plus longue. Peu après BREZOLLES, au lever du jour, Sylvaine subissant les assauts du sommeil, nous décidons d'arrêter à BRETEUIL  au chaud dans un sas de banque repéré par Emmanuelle avant de repartir pour  LA NEUVE LYRE ou nous trouvons le premier bar ouvert en même temps que deux cyclos de BONNIERES qui viendront grossir nos rangs. Nous nous remettons en selle à 8h00, au terme d'une nuit certes un peu compliquée, mais avec le sentiment que, maintenant, nous finirons tous ensemble. Nous  progressons à nouveau plus groupés à une allure plus fluide. La longue forêt qui suit la traversée d'AJOU nous permet de rejoindre BEAUMONT Le ROGER à l'abri du vent et c'est sans difficulté que nous empruntons la Vallée de la RISLE jusqu'à PONT AUDEMER ou nous retrouvons MICHEL pour la dernière fois sur le parcours. .De retour sur la rive droite de la Seine, nous effectuons le dernier pointage à CAUDEBEC-EN-CAUX autour d'un verre avant de rallier ROUELLES via TANCARVILLE et SAINT ROMAIN et mettre un point final à la série des BRMs Qualificatifs : La route du PBP 2015 nous est désormais ouverte. Sur le retour vers Caudebec j’ai aperçu les 2 cyclos dormeurs HAVRAIS ainsi Jean-Luc à proximité du HAVRE : nous sommes heureux de savoir qu’ils sont rentrés également dans les délais.

Jean-Jacques

Commentaires (2)

1. lefebvre joel 23/06/2015

Impressionnant ! Bravo

2. marylin Lemire 18/06/2015

Bravo à tous et bon courage pour la suite.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau